week-end-a-1000-2016

Un premier week-end à 1000

Le week-end à 1000 est un challenge littéraire, organisé par lili bouquine

Infos pratiques 


Il se déroule du vendredi soir à partir de 19h, jusqu’au dimanche à minuit.
Le but est de réussir à lire 1000 pages, dans la Pile qu’on se fixe personnellement. Les comptes se font donc le dimanche à minuit, lorsque le challenge est enfin terminé. C’est un week-end intense que nous passons la tête dans les bouquins, mais c’est aussi un grand moment de partage et de soutien, un week-end où l’on se rassemble autour d’une passion commune : la lecture.Tout le monde peut y participer. Il n’est absolument pas réservé aux blogueurs. Les seules conditions sont de partager l’évènement et de s’inscrire à la session sur le blog de lili en remplissant un formulaire. Ensuite, la seule chose qu’il reste à faire, c’est de lire !
Il existe aussi un groupe facebook : Challenge littéraire : « Week-end à 1000 »
Vous pouvez aussi le partager ailleurs avec #weekendà1000

J’ai participé au challenge littéraire : week-end à 1000, pour la première fois.

Il a eut lieu du 11 au 13 novembre 2016, et j’ai réussit le challenge avec 1005 pages lu.

J’ai lu pour ce challenge, quatres romans :

  • Après la parution des quatres premiers tomes : Yannis, Koridwen, Jules et Stéphane, dont vous pouvez retrouver les avis sur le blog ; voici le petit nouveau, U4 Contagion. Un petit résumé pour vous donnez envie, le virus U4 a décimé 90% de la population mondiale, n’épargnant que les adolescents entre 15 et 18 ans et de rares adultes. Jules, Koridwen, Stéphane et Yannis font partie des survivants, mais ils ne sont pas les seuls…  » Séverine : le monde est ravagé et je crois que je suis enceinte. Philippe : moi, président de la République française, je n’ai pas pu sauver ma propre famille. Nicolas : je suis bloqué en Espagne avec mes potes : tout le pays est mort sauf nous, touristes français. François : c’est de la folie mais par amour, je suis prêt à redevenir un hors-la-loi.  Je m’appelle Koridwen, j’ai l’impression d’avoir déjà vécu ça…  » Avis positif prochainement en ligne sur le blog.
  • Le regard des princes à minuit de Erik l’homme. Être un véritable chevalier, aujourd’hui, est-ce encore possible ? A travers sept épreuves initiatiques des jeunes se lancent dans l’aventure : une expédition nocturne dans Broceliande,  l’escalade de Notre-Dame en cordée, l’intensité d’un combat à mains nues, la découverte d’une danse oubliée … Comme dans tous les livres de Erik l’homme, le style d’écriture est magnifique et poétique. L’histoire est très bien construite, j’ai bien aimé le parallèle entre les bacheliers d’aujourd’hui et ceux de 1190. Un livre qui vous donne des envies de révolte et de liberté.
  • Le récif de Seita Vuorela. Mitia, son frère Vladimir et leur mère prennent la route des vacances en camping-car. Une panne les immobilise dans un camping en bord de mer. En se promenant sur la plage, Mitia rencontre une bande de garçons vagabonds qui se font appeler les Epaves, qui semblent n’avoir aucune attache ni aucun souvenir, ainsi que leur ennemie, une jeune fille qui marche pieds nus et tire à l’arc.
  • Et enfin j’ai commencé à lire : Murder on the orient express de Agatha Christie. Et non, je ne l’ai pas fini. Alors qu’il rentre de mission et compte s’arrêter quelques jours à Istanbul, Hercule Poirot est rappelé d’urgence à Londres. On est en hiver et à cette époque de l’année, l’Orient Express roule habituellement quasiment à vide. Pourtant, sans l’aide du directeur de la compagnie, Hercule Poirot n’aurait pas trouvé de place à bord, comme si tous les voyageurs s’étaient donné rendez-vous dans ce train ! Dès la première nuit, un homme est assassiné. Le train est immobilisé par la neige qui empêche l’assassin de s’enfuir. Dans les wagons isolés du reste du monde, Hercule Poirot, au sommet de son art, mène l’enquête. Et ce ne sont pas les pistes qui manquent !  

Je vous souhaite d’agréable lecture, et à bientôt.

via Instagram https://www.instagram.com/p/BMrNWQjBQLF/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *