Jonas dans le ventre de la nuit

Jonas dans le ventre de la nuit de Alexandre Chardin

 

⭐️🌓⭐️

Édition : Thierry Magnier
Date de parution : septembre 2016
Nombre de page : 167

Résumé :

Jonas vit en famille d’accueil depuis que sa mère a craqué.
Son vieux voisin veut se débarrasser de l’âne que Jonas adore. 🐴
Le garçon s’enfuit avec l’animal au crépuscule alors que la neige commence à tomber sur la montagne. 🌚
Bientôt Aloyse les rejoint, copain de classe un peu bizarre avec son prénom de fille.
Ils marchent ainsi à travers la nuit, vers où ?
La neige, le froid, le noir. ❄️
Les deux garçons vont vivre des sensations intenses durant cette longue randonnée nocturne qui les amènera vers le jour.

Avis perso :

Ce livre est rempli d’émotion.
Il est très court et rapide à lire.
Les chapitres sont brefs, avec des thèmes différents et variés.
Mais ils n’abordent pas que des sujets joyeux, il traite aussi de sujet plus grave et sérieux, comme la famille, la nature, l’amitié … mais avec l’innocence, la poésie, et le réalisme des enfants.
Une quête initiatique avec des héros mal dans leur peau, et rongés par des démons et des idées noirs. Deux jeunes réunis grâce à un âne silencieux, nous pousse à la réflexion.
L’histoire malgré des chapitres courts est lente et prend son temps.

Info plus >

La couverture a été réalisé par Jérémie Fischer ( lien pour ses sites : 1, 2 )

L’histoire ressemble en de nombreux points à celle de Jonas, dans la Bible.
Il doit, à la demande de dieu, annoncer aux habitants de la ville de Ninive qu’ils seront punis en raison de leurs nombreux péchés. Jonas s’enfuit plutôt que de remplir sa mission. Il embarque alors à bord d’un navire. Mais Dieu furieux provoque une tempête. Les marins le jettent par dessus-bord en espérant calmer ainsi Dieu… et la tempête. Mais Jonas tombe dans la gueule d’une baleine. Vivant, mais effrayé, il y demeure 3 jours et promet à Dieu de lui obéir s’il le sauve. Dieu aura finalement pitié de lui et Jonas se rendra à Ninive.

En bref > Un moment de réflexion avec des enfants.

Citations :

La scène pourrait sembler comique. Un homme tente de faire rentrer un âne têtu dans un camion garé au bord de la route. Mais Jonas, qui les observe de la fenêtre de la cuisine, ne rit pas. Il connaît l’homme, monsieur Claude, et Sorgo, l’âne. L’homme tire de toutes ses forces sur la corde au bout de laquelle l’animal résiste de toutes ses forces, la tête levée. C’est une lutte acharnée. Monsieur Claude grimace, jure et gesticule. L’âne est immobile, les pattes avant tendues sur la planche menant au camion. Ses grands yeux blancs où roulent la terreur et la folie ne savent où se poser.

SORGO

– Rien de méchant.
– Il n’y a que les humains qui sont méchants dans les forêts.

LES YEUX ROUGES.

L’auteur :

Alexandre Chardin a voulu être coiffeur, dresseur de chenilles urticantes, skieur de l’extrême, aventurier, mais il n’imaginait pas devenir enseignant, ni auteur … merveilleuses surprises !
Il se nourrit de rencontres : son amoureuse à l’université, ses lumineux enfants, un renard au bord de la rivière, le regard d’un loup sur une route d’Alaska, des personnages qui lui murmurent à l’oreille : “ écris-moi ! ”, ses lecteurs aux yeux pétillant, la lumière à l’aube, le parfum du lilas.
Pour les 243 années à venir, il aimerait retourner au Kirghistan, construire 14 cabanes dans la forêt de son papa, aimer toujours autant écrire, contempler une aurore boréale et assister à la fin de la bêtise arrogante.
Et il est confiant car le rire des enfants ressemble toujours à une grappe de groseilles rouges.

A bientôt 😊

 

via Instagram http://ift.tt/2jrC5vo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *