Autre-monde, T1 : l’alliance des trois, de Maxime Chattam

Éditions : Le livre de poche
Date de parution : novembre 2008
Nombre de page : 451

Résumé :

Personne ne l’a vue venir. La Grande Tempête : un ouragan de vent et de neige qui plonge le pays dans l’obscurité et l’effroi.
D’étranges éclairs bleus rampent le long des immeubles, à la recherche de leurs proies, qu’ils tuent ou transforment… Après leur passage, Matt et Tobias se retrouvent sur une Terre ravagée, différente. Désormais seuls, ils vont devoir s’organiser. Pour comprendre. Pour survivre… à cet Autre-Monde.

Avis perso :

Ce livre est addictif, c’est fou, je l’ai commencé et fini très, trop rapidement.
L’histoire est bien mais je la trouve un peu simple pour le moment, et aussi très proche de Harry Potter.
J’ai beaucoup aimé le fait que les pouvoirs apparaissent en fonction d’une activité ou d’une caractéristique des jeunes.
Pour continuer sur les personnages on retrouve encore un trio, avec un garçon promit à faire de grande chose, alors qu’il n’avait rien d’extraordinaire jusqu’à maintenant. Un autre hyperactif et impatient, mais surtout fidèle envers ses amis. Enfin une jeune fille maladroite plongée dans ses bouquins.
A quelques détails près ils me rappellent beaucoup le célèbre trio de Poudlard …

Les personnages secondaires sont aussi attachant, et très bien développé. Les jeunes sont souvent très rationnelles. Pour moi l’enfance c’est le moment où l’on croit en beaucoup de chose comme : Dieu, le père-noël …
Ce trio fouineur, et curieux, va se retrouver plongé au coeur d’importants problèmes, comme la rencontre de nombreuses créatures, de nombreux secrets, et personnages étranges.
Les animaux et créatures mystérieuses sont pour moi un des points importants de l’univers de M. Chattam. Il en existe beaucoup, mais il ressemble pour moi encore énormément à ceux d’important romans, comme harry potter, miss peregrine, ou encore le seigneur des anneaux.
J’ai aussi beaucoup aimé le fait que la nature croisse rapidement et librement. Ce changement de nature à entraîner la création de différent milieu : forêt géante, jungle … Maxime Chattam nous fait prendre conscience de tout ce que l’homme a fait de mal contre la nature : pollution, déforestation … La nature ne faite que reprendre ces droits dans le livre.

Un autre point intéressant, c’est la disparition quasi-totale des adultes, forçant les adolescents à s’organiser en plusieurs groupes, grâce au savoir de chaques jeunes. Une vrai société c’est organisé. Tous ces jeunes se nomme les Pans, en l’honneur de Peter Pan. Il existe des “ camps ” qui sont tenus au courant des nouvelles du monde grâce aux longs-marcheurs. De braves jeunes qui ont accepté de vivre en nomade et de parcourir de longues distances entre les différents camps. En effet les nouvelles technologies ont disparu, les obligeant à utiliser des techniques plus anciennes et traditionnelles pour communiquer.

Pour le moment l’histoire est plutôt simple, et ressemble à Harry Potter mais le fond est travaillé. Il y a tellement de chose à dire dessus. J’ai hâte de lire la suite et de découvrir l’évolution des personnages, de l’organisation mis en place, et de leur “ quête ”.

Info plus >

Bande annonce du tome 1

En bref > Un premier tome plutôt bien, qui annonce une bonne série.

L’auteur :

Maxime Chattam et Maxime Williams sont les pseudonymes de Maxime Drouot, c’est un romancier français, spécialisé dans le roman policier.

Au cours de son enfance, le jeune Maxime fait de fréquents séjours aux États-Unis.
Il fait plusieurs petits boulots et reprend ses études de Lettres modernes. Pour se faire connaître du milieu du livre, il devient vendeur de romans policiers à la FNAC.

Il suit une formation de criminologie pendant un an où il étudie la psychiatrie criminelle, la police technique et scientifique et la médecine légale. Maxime Chattam assiste même à des autopsies et rencontre des spécialistes pour préparer son roman. Toujours libraire, il consacre ses week-ends à son projet de thriller. Il rédige « L’âme du mal » en 2001, qui est publié l’année suivante chez Michel Lafon.

Maxime Chattam est membre du collectif d’artistes La Ligue de l’Imaginaire.

File:Salon du livre de Paris 2011 - Maxime Chattam - 005.jpg

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *